Votre E-book-LBA en ligne - Brochure en ligne - Catalogue en ligne Passe Passion Arts décoratifs du XXème siècle à Bruxelles BLA BLA & GALLERY Resto galerie d'Art Bruxelles Ad Lapidem boutique écrin à Bruxelles La Stradella  Restaurant Bruxelles La Piscine Restaurant à Molenbeek Bruxelles La Queue de Vache Restaurant à Molenbeek Bruxelles PROMOTION EXCEPTIONNELLE 170€ htva pour 1000 VIP-CARD PROFESSIONNELLES PROMOTION EXCEPTIONNELLE 240€ htva pour 1000 VIP-CARD DE LUXE PROMOTION EXCEPTIONNELLE 190€ htva pour 1000 Cartes de visite DE LUXE PROMOTION EXCEPTIONNELLE 120€ htva pour 1000 Cartes de visite PROFESSIONNELLES Un « pacte éternel » entre Fourniret et Olivier 10 000 personnes pour la Gay Pride Le Doudou bat son plein Le prix de la scission selon Maingain Fourniret ne veut plus parler L’aérogare de Charleroi encore agrandie Marianne Thyssen prend les rênes du CD&V Monique Olivier est une énigme L’emploi a progressé de 2,7% en 2007 ( la plus courte de l'année) Les délégués du Conseil de l’Europe sont inquiets ... Comment Fourniret devint riche (hobywen ne parvient pas à digérer) L'apothéose des nouveaux tsars ? Les Diablotins... sans Defour Justine Henin: 'Je suis au bout de mon chemin' .Les « sages », modèle pour Leterme Geneviève Lhermitte demande le divorce Nouvelle grève à la prison de Forest Yves Leterme pressé d’agir Bruxelles a respiré sans voiture Et de trois pour Djokovic N'oubliez pas la fête des mamans ! Marian Restaurant et Osmo Apéro-Bar Bruxelles Commerce à remettre et à vendre ! Attention à la circulation sur la N49 Deux frères se noient dans l’Ourthe BHV au frigo pour 120 jours Grève spontanée à Charleroi Les francophones prêts à la riposte sur BHV Geraerts a commis une agression « Un danger pour la biodiversité » Un « oui, mais… » au peuplier OGM Manifestation à l'ambassade de Chine à Bruxelles Manifestations à Merksplas et Vottem Lutgen pour un moratoire sur les OGM Le CD&V durcit sa position sur BHV Métro, boulot, in vitro… Suspense... Microsoft repousse la sortie de Windows XP SP3 Du concret sur Duke Nukem : Forever ? Leterme sauvé par les Wallons ? Fourniret face à une troisième victime belge
NOUVEAU !
chez LBA Mag

Rejoignez-moi sur

Réseau professionnel


Pour recevoir notre Newsletter

Recherche





Dans nos blogs

Proposez des webservices utiles

Décuplez le potentiel de votre blog ! Profitez des nombreux webservices disponibles pour enrichir...

WMaker vous assiste tout au long de votre projet web

Nous sommes quotidiennement à vos côtés pour vous accompagner dans le succès de votre projet web....

Vos vidéos en haute qualité

Maitrisez votre contenu vidéo ! Un ensemble d'outils vous permet d'être autonome dans la...

Félicitations, votre blog est en ligne !

Bienvenue sur votre blog WMaker. Laissez-vous guider au fil des quelques articles de présentation...

Bénéficiez de la technologie Design Objet

Soyez attractifs et gardez une longueur d'avance ! La technologie Design Objet exclusivement...

Gérer efficacement votre contenu

De la production à la mise en ligne, bénéficiez des fonctionnalités qui permettent de gérer et de...

Entourez-vous de talents

Créez une équipe de contributeurs afin d'animer collectivement votre blog. Chaque contributeur...

Référencement optimisé

Publiez, nous vous rendons visible ! Toutes nos offres intègrent un ensemble de techniques (SEO)...

Libérez votre blog. Go Mobile !

Restez accessible en permanence. WMaker vous fait bénéficier de la version mobile la plus aboutie...

Accroître la performance des applications

Notez


Accroître la performance des applications
Pour faire face aux problèmes d'engorgement des réseaux WAN, des appliances d'accélération des applications hébergées sur des serveurs consolidés sont apparues sur le marché. Avec des résultats immédiats... dans la plupart des cas !

Il y a une dizaine d'années, pour accompagner leur développement, notamment à l'international, des entreprises se sont engagées dans la multiplication des réseaux locaux dans leurs bureaux distants. Cette expansion rapide a entraîné une augmentation du nombre de serveurs utilisés pour faire fonctionner des applications locales. Mais, depuis trois ans, sous la contrainte de l'optimisation des coûts, nombre de ces entreprises font preuve d'une volonté de rationaliser leur infrastructure, notamment par la centralisation des serveurs applicatifs.

La chasse aux goulets d'étranglement

Cette consolidation informatique permet non seulement de simplifier l'infrastructure mais également la gestion des applications. Les entreprises ont donc de plus en plus recours aux réseaux étendus (WAN) en utilisant des liaisons inter sites (MPLS, XDSL, etc.), dès que le réseau sort de leurs murs. Si les réseaux WAN permettent à tous les employés d'utiliser les mêmes applications et d'accéder à toutes les données disponibles au sein de l'entreprise, ils se révèlent aussi être parfois des goulets d'étranglement, dans la partie dépendante de l'opérateur externe qui assure les liaisons entre les sites, avec des vitesses dix à cent fois moins rapides que le réseau local. Cet état de fait peut être accentué par des cas atypiques, par exemple une entreprise possédant des bureaux en Afrique et dont le WAN impose d'utiliser des liaisons satellites à forte latence réseau. De nombreuses applications n'étant pas adaptées pour fonctionner sur des réseaux étendus, cela se traduit pour l'utilisateur par un accès ralenti aux applications, de forts temps de latence, et donc une productivité affaiblie et une insatisfaction accrue.

La solution consistant à augmenter le débit de la liaison inter site n'est pas efficace, car elle n'accélère pas forcément l'accès aux applications, et se révèle très coûteuse, notamment pour l'international. Les entreprises ayant investi dans de gros serveurs consolidés pour supprimer ceux qui étaient parsemés dans les réseaux locaux doivent donc impérativement améliorer le ratio coût de liaison/volume transmis. L'une des options les plus efficaces consiste à accélérer l'utilisation des applications grâce à des boîtiers dédiés. Cette méthode permet d'atteindre deux objectifs principaux : optimiser les volumes de données échangées sans impacter les frais de communication ; fluidifier la pratique du travail à distance pour les utilisateurs.

Connaître les flux pour pouvoir les accélérer

Pour être certain que cette accélération soit effective, il convient, dans un premier temps, de déterminer les pratiques en cours au sein de l'entreprise. Cette démarche inclut la liste (matrice) des flux sur le WAN et l'utilisation qui est faite des serveurs centraux (File Share, Web Server). L'objectif est de qualifier précisément son besoin afin de lui apporter la solution la plus satisfaisante. Pour grossir le trait, on peut dire qu'une entreprise qui rassemble cinq cents collaborateurs travaillant sur un seul fichier n'a pas les mêmes besoins que celle où cinq cents collaborateurs utilisent cinq cents fichiers différents. Cette phase d'audit est d'autant plus nécessaire que, dans la plupart des cas, les entreprises ne savent pas estimer le taux d'actions répétitives en cours sur leurs disques et sont donc incapables de déterminer précisément quel fichier est utilisé et à quelle fréquence. Ainsi, avant d'optimiser la performance des applications utilisées via le réseau étendu, il est indispensable de connaître la composition du flux qu'il transporte et les protocoles utilisés.
Cela implique de passer par une phase de test, qui permettra, après analyse des données recueillies, d'établir le ratio des flux qui peuvent être optimisés et de ceux qui ne pourront pas l'être. Cette phase permettra aussi de préciser le volume d'opérations transitant sur le WAN ou uniquement sur le LAN. Les flux qui réagissent le mieux à l'accélération sont ceux du type Cifs, HTTP, FTP, Notes, Mapi (MS Exchange). Plus récemment, des flux de type requêtes vers des bases de données ont été ajoutés à la liste (MS SQL, Oracle)
Schématiquement, accélérer les applications d'un réseau étendu consiste à placer à chaque extrémité des réseaux LAN des appliances chargées d'optimiser leur fonctionnement empruntant le réseau externe d'un opérateur. Cette opération est totalement transparente, tant pour l'infrastructure système que pour les utilisateurs, et ces appliances requièrent un déploiement simplifié, peu coûteux en temps.
Lors de la première utilisation d'un fichier à travers le WAN, les appliances analysent ce qui transite sur le WAN et renseignent une base de données interne. Chaque appliance découpe les données en morceaux et leur affecte une étiquette (label). Ces étiquettes de quelques octets peuvent représenter des mégaoctets de données. Lors des utilisations suivantes du même fichier ou de données identiques, les appliances remplacent les données par leurs étiquettes. Ne sont alors véhiculées sur le WAN que les étiquettes

Des résultats étonnants

Ainsi, les données sont répliquées, mais les fichiers restent toujours sur le serveur central. Si l'on modifie une petite partie dans un fichier Word, seule la différence est véhiculée sur le WAN. L'un des principaux intérêts de cette méthode réside dans le fait que les données ne sont pas dépendantes de l'application qui les utilise. Ainsi, l'appliance saura reconnaître les données d'un fichier, même renommé, envoyé en pièce jointe d'un mail, s'il a déjà transité sur le réseau.
Cette accélération peut donner des résultats étonnants si l'on manipule des fichiers volumineux, par exemple pour les architectes, qui traitent des documents dépassant les 100 Mo. Après la première utilisation, seules les modifications sont transportées, faisant passer le délai d'attente de plusieurs minutes à quelques secondes.
Ces appliances sont également capables d'optimiser le fonctionnement de certains protocoles applicatifs. L'exemple le plus flagrant est Cifs, pour qui les appliances vont duper les serveurs et clients en acquittant les flux localement (Open, FID, Open, Open...), pendant que, sur le WAN, sont constituées des supertrames contenant des données, des étiquettes et des informations inter-appliances. L'autre exemple est l'optimisation de HTTP pour lequel elles vont passer en une seule session TCP sur le WAN la somme de toutes les sessions TCP d'une page web.

Adapter la solution aux besoins des entreprises

En fonction des besoins des entreprises, les constructeurs proposent des machines dont les caractéristiques varient selon trois paramètres : le débit de l'interface WAN vers l'opérateur, la taille du disque qui stocke les données répliquées et le nombre de sessions optimisées. Ainsi, on trouve sur le marché des appliances traitant des débits de l'ordre de 1 Mbit/s et disposant d'un disque dur de 80 Go, correspondant, en général, à l'activité de cinq à dix postes de travail. Les plus grosses machines peuvent aller jusqu'à 4 Gbit/s et disposent d'espace de stockage de plusieurs téraoctets. Il est aussi possible d'affiner l'implantation de ces appliances en ne les dédiant qu'à une ou quelques applications. Une entreprise qui possède une liaison à très haut débit, ne désirant pas investir massivement, pourra donc concentrer ses efforts sur une application gourmande en bande passante.

Des solutions parfois inopérantes

Si les solutions d'accélération se révèlent très performantes sur les protocoles qu'elles savent gérer, une partie des flux transitant sur le WAN échappe à leurs griffes. C'est le cas notamment pour les dialogues applicatifs déjà optimisés, utilisés dans les architectures de type Citrix ou ERP. Dans ces cas, le recours à des systèmes de compression des données ou la mise en cache des éléments graphiques se révèlent plus efficaces. Les appliances d'accélération sont aussi inopérantes sur la VoIP ou sur les protocoles du type peer-to-peer, dont le flux change en permanence et ne peut donc pas être archivé. Une politique de qualité de service devra alors être adoptée, en complément de l'accélération, pour prioritiser les flux productifs.
Apparues en 2004, les solutions d'accélération des performances applicatives sont promues à un bel avenir, car elles répondent à un besoin réel et actuel. Mais leur implantation dans les infrastructures réseau pourra prendre une autre forme. En effet, il est probable qu'à terme elles ne feront plus l'objet de boîtiers dédiés, mais seront intégrées dans les équipements du réseau. Les rachats récents de start-up spécialisées sur ce marché par des acteurs importants des réseaux semblent en être les signes avant-coureurs.
SOURCE

Cdlt

hobywen (chien de chasse LBAcien piocheur et renifleur)

Samedi 23 Février 2008
hobywen
Lu 877 fois

Nouveau commentaire :

Partagez ici vos impressions, votre ressenti, vos sensations...

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Bruxelles Capitale | Province Brabant Wallon | Province du Hainaut | Province de Namur | Province de Liege | Province du Luxembourg | Autres Pays | Club Ebook LBA | Horoscope | Météo Belgique | Nos Newsletter | Les Bonnes Adresses | Actualités | Applications | Maquettes en attente de validation | Documents | Monaco | Voir les Coupons | Provenance de nos Lecteurs | Vidéo public | En attente | Humour | GrandePhoto | Job | Club-Ebook-LBA | Diporama | Commandes | Quartiers | Contact | Chroniques d'Hobywen | E-Book en ligne | Associatif | WmakerV4 | Les Brèves d'Hobywen | Chroniques | Annonces privées | Promo Imprimé | Crea-Site-Blog | Chroniques sur le Vin | Auto-Annonceurs | Suisse | Canada | Magazine World Consuls | Jeux de Poker








Restaurant Terre de Lune

Restaurant café théatre
Le Vaudeville

Restaurant
LE CRABE FANTOME

Brussels Welcome Hôtel

Restaurant Les 2 Frères

L’Auberge du Repos
des Chasseurs
Tags
hobywen belgique bonnes adresses bonnes affaires vista windows astuces communication linux lba xp microsoft des bonnes adresses bonne adresse bonne affaire des bonnes affaires carte bruxelles cartesdevisitevip e-resto magazine mag lba carte de visite carte de visites cartedevisites cartes cartes d affaires cartes de visite cartes de visite vip cartesdaffaires cartesdevisite vipcard vip-card vip card vip magazine lba netuser os 2008 japan pratique services brèves france les bonnes adresses les bonnes affaires multimédia web2.0 coupons réduction gsm restaurant iphone international web toile adresses affaires infos scoop des référencement coupon trucs et astuces ristourne immobilier entreprises commerçants commerçant windows vista remise windows xp bons avantage entreprise voyage brasserie tourisme avantages hotels restaurants hotel resto immo carte écran alimentation 8800gt/gts 8600gt/gts pc portable overclocking matériel nvdia ram msi série 8 refroidissement slide amd athlon ocz corsair pauvreté fourniret intel chronique personnalisation profiling trucs bons réduction sdf xml standard liège core deux duo o/c quad corsair ocz menu image de marque offre identité savoir-faire repas informatique cuisine française investisseur coaching poissons chroniques spécialité cuisine italienne formation biographie 14CDs gratuit les cles de la reussite le secret du secret le secret le developpement personnel image de soi gestion du stress formation professionnel delhaize croissance personnelle cours de pnl confiance en soi confiance en moi confiance de soi comment trouver l'ame soeur comment etre une star pas confiance en moi