Votre E-book-LBA en ligne - Brochure en ligne - Catalogue en ligne Passe Passion Arts décoratifs du XXème siècle à Bruxelles BLA BLA & GALLERY Resto galerie d'Art Bruxelles Ad Lapidem boutique écrin à Bruxelles La Stradella  Restaurant Bruxelles La Piscine Restaurant à Molenbeek Bruxelles La Queue de Vache Restaurant à Molenbeek Bruxelles PROMOTION EXCEPTIONNELLE 170€ htva pour 1000 VIP-CARD PROFESSIONNELLES PROMOTION EXCEPTIONNELLE 240€ htva pour 1000 VIP-CARD DE LUXE PROMOTION EXCEPTIONNELLE 190€ htva pour 1000 Cartes de visite DE LUXE PROMOTION EXCEPTIONNELLE 120€ htva pour 1000 Cartes de visite PROFESSIONNELLES Un « pacte éternel » entre Fourniret et Olivier 10 000 personnes pour la Gay Pride Le Doudou bat son plein Le prix de la scission selon Maingain Fourniret ne veut plus parler L’aérogare de Charleroi encore agrandie Marianne Thyssen prend les rênes du CD&V Monique Olivier est une énigme L’emploi a progressé de 2,7% en 2007 ( la plus courte de l'année) Les délégués du Conseil de l’Europe sont inquiets ... Comment Fourniret devint riche (hobywen ne parvient pas à digérer) L'apothéose des nouveaux tsars ? Les Diablotins... sans Defour Justine Henin: 'Je suis au bout de mon chemin' .Les « sages », modèle pour Leterme Geneviève Lhermitte demande le divorce Nouvelle grève à la prison de Forest Yves Leterme pressé d’agir Bruxelles a respiré sans voiture Et de trois pour Djokovic N'oubliez pas la fête des mamans ! Marian Restaurant et Osmo Apéro-Bar Bruxelles Commerce à remettre et à vendre ! Attention à la circulation sur la N49 Deux frères se noient dans l’Ourthe BHV au frigo pour 120 jours Grève spontanée à Charleroi Les francophones prêts à la riposte sur BHV Geraerts a commis une agression « Un danger pour la biodiversité » Un « oui, mais… » au peuplier OGM Manifestation à l'ambassade de Chine à Bruxelles Manifestations à Merksplas et Vottem Lutgen pour un moratoire sur les OGM Le CD&V durcit sa position sur BHV Métro, boulot, in vitro… Suspense... Microsoft repousse la sortie de Windows XP SP3 Du concret sur Duke Nukem : Forever ? Leterme sauvé par les Wallons ? Fourniret face à une troisième victime belge
NOUVEAU !
chez LBA Mag

Rejoignez-moi sur

Réseau professionnel


Pour recevoir notre Newsletter

Recherche





Dans nos blogs

Libérez votre blog. Go Mobile !

Restez accessible en permanence. WMaker vous fait bénéficier de la version mobile la plus aboutie...

Gérer efficacement votre contenu

De la production à la mise en ligne, bénéficiez des fonctionnalités qui permettent de gérer et de...

Bénéficiez de la technologie Design Objet

Soyez attractifs et gardez une longueur d'avance ! La technologie Design Objet exclusivement...

Félicitations, votre blog est en ligne !

Bienvenue sur votre blog WMaker. Laissez-vous guider au fil des quelques articles de présentation...

Référencement optimisé

Publiez, nous vous rendons visible ! Toutes nos offres intègrent un ensemble de techniques (SEO)...

Concentrez-vous sur l'essentiel

WMaker se charge du reste ... La solution WMaker a été spécifiquement conçue pour les personnes qui...

WMaker vous assiste tout au long de votre projet web

Nous sommes quotidiennement à vos côtés pour vous accompagner dans le succès de votre projet web....

Entourez-vous de talents

Créez une équipe de contributeurs afin d'animer collectivement votre blog. Chaque contributeur...

Le back office, votre plus fidèle allié

Votre abonnement à WMaker se compose de 2 éléments fondamentaux. 1/ Le front office,...

Proposez des webservices utiles

Décuplez le potentiel de votre blog ! Profitez des nombreux webservices disponibles pour enrichir...

Le prix de la scission selon Maingain

Les brèves d'hobywen

Notez

« IL EST EXCLU » de scinder BHV sans élargir Bruxelles et sans relier la Wallonie. Car Maingain voit monter un « projet flamand »…



Le prix de la scission selon Maingain
La bataille parlementaire du 8 mai autour de la proposition de loi flamande sur la scission de BHV a donné lieu à une nouvelle séquence politique. Quid, maintenant, des négociations institutionnelles ?
Le 8 mai, la mission des observateurs européens dans la périphérie… Quels enseignements en tirez-vous ? Quelles exigences, maintenant ?
Un : la nomination des bourgmestres. C'est ce que j'appelle le « pas-de-porte » pour entamer la négociation institutionnelle.
Les Flamands invitent les francophones à introduire un recours au conseil d'Etat…
Une tentative, de leur part, d'évacuer le débat politique. Il faudrait 3 à 5 ans au bas mot avant une décision au Conseil d'Etat.
Vous parlez de « pas-de-porte », de « préalable » à la discussion institutionnelle… Précisez.
Il faut régler la question des bourgmestres avant de s'engager dans la négociation sur ce qui était prévu dans le « premier paquet » de la réforme de l'Etat : BHV, transfert de compétences, etc. Pour « régler la question », il y a deux voies : la nomination pure et simple par le gouvernement flamand ; ou alors, ne plus faire dépendre la prise de fonction d'un bourgmestre d'un acte d'une autorité de tutelle, mais du conseil communal. D'ailleurs, les partis flamands avaient songé jadis à l'élection directe par la population : la preuve qu'ils ne sont donc pas défavorables, a priori, à une modification du mode de nomination des bourgmestres.
Avec la crise du 8 mai au parlement, BHV est redevenu « la » priorité à l'agenda, disent les francophones.
Attention à désigner BHV comme un préalable, à vouloir résoudre ce problème toutes affaires cessantes. Danger ! Ce serait enfermer les francophones dans une logique de scission, se limiter à l'idée de modifier le code électoral, de jouer sur la taille des circonscriptions électorales… Et l'élargissement de Bruxelles, qu'en fait-on ? Si l'on veut parler des frontières de Bruxelles, de la convention-cadre sur la protection des minorités nationales, du renforcement des droits des francophones de la périphérie, cela fera partie d'un équilibre beaucoup plus large. Donc, s'enfermer dans une logique où l'on ne traite que BHV, c'est affaiblir la position francophone. Je m'y refuse.
Soit. Mais « BHV », quelle importance, au fond ?
BHV est au cœur même de la conception que l'on a de l'avenir de l'Etat belge. Soit on bascule vers le confédéralisme, comme voudraient nous y préparer les partis flamands, et dans ce cas, le sort d'une frontière linguistique appelée à devenir frontière d'Etat a une importance cruciale. Soit on reste dans un cadre fédéral, et il faut démontrer alors, via le maintien de BHV, que Bruxelles est la région qui fédère au centre du pays.
En fait, il y a toujours eu des approches radicalement différentes des négociations institutionnelles de la part des partis flamands et francophones : nous avons négocié en nous disant que c'était une manière de sauver la Belgique dans un cadre fédéral ; ils ont négocié en se disant que cela préparait l'émergence d'un Etat flamand.
Qui peut encore douter un instant que le projet flamand, c'est bien cela ?, le confédéralisme ?, l'émergence d'un Etat flamand ?, même si c'est, peut-être, encore au sein d'un Etat belge pour un certain temps ?
La pensée flamande dominante est simple : ce qui se passe en Flandre nous regarde, et nous n'avons plus de comptes à rendre à qui que ce soit. Ils veulent une Flandre puissante, avec une mainmise sur Bruxelles, et se fichent pas mal au fond que la Wallonie crève ou non, car la solidarité, ce n'est plus leur problème.
Cette conception est celle qui guide aujourd'hui les négociateurs flamands ?
Regardez le mépris affiché vis-à-vis des émissaires du Conseil de l'Europe. Un signe.
Poussons le raisonnement : si l'Etat flamand est vraiment leur projet, alors, allons-y, on ne peut pas les retenir dans la Belgique contre leur gré…
Mais, à ce moment de notre histoire, les francophones doivent, en fait, négocier une plus grande autonomie pour la Flandre contre une plus grande unité entre Bruxelles et la Wallonie, avec un lien territorial. En substance : « Messieurs, vous voulez plus d'autonomie ? Très bien. Mais le prix à payer, c'est que vous perdrez en influence sur Bruxelles, notamment parce que vous devrez déménager votre capitale d'Etat flamand, et que vous cesserez d'y exercer certaines compétences communautaires ». Qui traduisent l'emprise flamande sur Bruxelles. Je pense à leur volonté de favoriser tous ceux qui iront demain dans les écoles flamandes, qui s'adresseront aux services sociaux flamands, mieux dotés… Les discriminations s'annoncent. Si demain, quand on fréquente une école flamande, on a des allocations familiales supérieures, complétées éventuellement d'une allocation de scolarité plus élevée, alors les gens se diront : « En allant du côté flamand, j'aurai plus d'argent… » Une politique dévastatrice.
Cette « emprise », comme le projet d'Etat flamand, est le fait des partis extrémistes, la N-VA…
Non. Le CD&V, comme toujours, avance masqué. Ils jurent leurs grands dieux qu'ils veulent défendre l'Etat fédéral, mais, fondamentalement, ils ne conçoivent plus le rôle de l'Etat belge que comme étant au service de la Flandre. Une large tendance du CD&V est proche des thèses de De Wever.
Et Yves Leterme, leader CD&V, lui aussi « avance masqué » ?
Il a dit un jour que la Belgique n'avait plus de valeur ajoutée… Autrement dit, pour lui, sa fonction de Premier ministre de l'Etat belge n'est pas une plus-value, mais il l'assume comme étant la meilleure façon pour le moment de rendre service à la Flandre dans ses projets d'autonomie. Je n'ai aucun doute là-dessus.
Lors des différentes discussions institutionnelles, je n'ai encore jamais vu Yves Leterme venir avec une proposition où il y avait ne fût-ce que l'amorce d'une prise en compte des intérêts francophones ! Jamais.
Qui peut croire alors à un compromis institutionnel dans les deux mois, d'ici à juillet ?
Je crois que cela prendra un plus long temps. Pour négocier clairement le devenir de l'Etat belge, et tester la volonté des Flamands de rester dans un Etat fédéral, il faut aller au cœur des choses. Je sens bien la pression du côté francophone, ceux qui disent : « Allez, lâchez sur BHV, comme ça, on va sauver le pays… » En réalité, les francophones qui accepteraient la scission de BHV sans l'élargissement de Bruxelles auraient une responsabilité terrible devant l'histoire : ils placeraient définitivement Bruxelles en Flandre, et n'empêcheraient évidemment pas le séparatisme flamand, mais l'accéléreraient. La scission de BHV sans l'élargissement, c'est totalement exclu.
Les francophones doivent penser à l'avenir, réfléchir en termes de territoire, de frontières futures, sinon, ils seront piégés.
Le quasi-compromis BHV de 2005, sous la majorité violette de Verhofstadt, avec le FDF, ne prévoyait pas l'élargissement…
Mais il ne prévoyait pas non plus la scission. Les six communes à facilités n'étaient pas concernées, elles restaient dans le même arrondissement que Bruxelles ; on renforçait les pouvoirs de Communauté française dans la périphérie…
Tout est plus compliqué aujourd'hui. Un accord institutionnel Nord-Sud est encore possible ?
Nous avons cette chance cette fois : les partis flamands sont demandeurs. Nous, nous pouvons attendre longtemps avant de bouger sur l'institutionnel. Il faut donc leur dire : « Vous êtes demandeurs d'autonomie ? Voilà le prix que vous allez devoir payer : l'élargissement de Bruxelles, le rapprochement avec la Wallonie ». A eux de choisir.

Cdlt

hobywen (chien de chasse LBAcien piocheur et renifleur)

Dimanche 18 Mai 2008
Thierry HAYARD
Lu 4687 fois

Nouveau commentaire :

Partagez ici vos impressions, votre ressenti, vos sensations...

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Bruxelles Capitale | Province Brabant Wallon | Province du Hainaut | Province de Namur | Province de Liege | Province du Luxembourg | Autres Pays | Club Ebook LBA | Horoscope | Météo Belgique | Nos Newsletter | Les Bonnes Adresses | Actualités | Applications | Maquettes en attente de validation | Documents | Monaco | Voir les Coupons | Provenance de nos Lecteurs | Vidéo public | En attente | Humour | GrandePhoto | Job | Club-Ebook-LBA | Diporama | Commandes | Quartiers | Contact | Chroniques d'Hobywen | E-Book en ligne | Associatif | WmakerV4 | Les Brèves d'Hobywen | Chroniques | Annonces privées | Promo Imprimé | Crea-Site-Blog | Chroniques sur le Vin | Auto-Annonceurs | Suisse | Canada | Magazine World Consuls | Jeux de Poker








Restaurant Terre de Lune

Restaurant café théatre
Le Vaudeville

Restaurant
LE CRABE FANTOME

Brussels Welcome Hôtel

Restaurant Les 2 Frères

L’Auberge du Repos
des Chasseurs
Tags
hobywen belgique bonnes adresses bonnes affaires vista windows astuces communication linux lba xp microsoft des bonnes adresses bonne adresse bonne affaire des bonnes affaires carte bruxelles cartesdevisitevip e-resto magazine mag lba carte de visite carte de visites cartedevisites cartes cartes d affaires cartes de visite cartes de visite vip cartesdaffaires cartesdevisite vipcard vip-card vip card vip magazine lba netuser os 2008 japan pratique services brèves france les bonnes adresses les bonnes affaires multimédia web2.0 coupons réduction gsm restaurant iphone international web toile adresses affaires infos scoop des référencement coupon trucs et astuces ristourne immobilier entreprises commerçants commerçant windows vista remise windows xp bons avantage entreprise voyage brasserie tourisme avantages hotels restaurants hotel resto immo carte écran alimentation 8800gt/gts 8600gt/gts pc portable overclocking matériel nvdia ram msi série 8 refroidissement slide amd athlon ocz corsair pauvreté fourniret intel chronique personnalisation profiling trucs bons réduction sdf xml standard liège core deux duo o/c quad corsair ocz menu image de marque offre identité savoir-faire repas informatique cuisine française investisseur coaching poissons chroniques spécialité cuisine italienne formation biographie 14CDs gratuit les cles de la reussite le secret du secret le secret le developpement personnel image de soi gestion du stress formation professionnel delhaize croissance personnelle cours de pnl confiance en soi confiance en moi confiance de soi comment trouver l'ame soeur comment etre une star pas confiance en moi